A quoi sert une l'assurance annulation?

Assurance annulation
Assurance annulation

Un voyage se planifie au minimum quelques jours avant le départ, voire plusieurs mois à l’avance. Et au moment de la réservation de vos vacances, rien ne vous laisse présager que vous pourriez être empêché de partir, le moment venu. Pourtant, des imprévus peuvent toujours survenir avant le départ (un accident, un décès ou tout autre cas de force majeure) et pour ce motif, vous pourriez être contraint d’annuler votre voyage.

Cette annulation implique que vous ne pourrez profiter de votre voyage et que de surcroit, vous allez perdre l’argent que vous aura coûté celui-ci. Pour vous protéger financièrement des conséquences d’une éventuelle annulation, vous pouvez préalablement à votre départ souscrire à une assurance annulation qui, selon le type de contrat souscrit, vous remboursera une partie ou l’entièreté de vos frais de voyages.

En cas de réservation en « last-minute » ?

Si vous avez réservé votre voyage en « last-minute », vous seriez peut-être tenté de croire que souscrire à une assurance annulation est superflu (vu que le départ est planifié très prochainement en toute logique). Et pourtant, il faut savoir que plus de 80% des annulations de voyage sont demandées dans les 7 jours qui précèdent le départ ! Le risque est donc bien réel et une assurance annulation peut dans ce cas-là aussi se révéler fort utile ! D’autant que c’est à ce moment-là que les frais d’annulation sont les plus élevés !

Céder son voyage plutôt que l’annuler ?

Annulation voyage
Annulation voyage

Vous êtes empêché de partir et êtes donc contraint d’annuler votre voyage.
Si vous avez souscrit à une assurance annulation et que vous remplissez les conditions requises, vous pouvez demander à l’assureur le remboursement de vos frais de voyage. Toutefois, une autre possibilité assez méconnue existe et peut s’avérer intéressante, notamment si vous n’avez pas pensé à souscrire à une assurance annulation.

Plutôt que d’annuler votre voyage, sachez qu’il vous est possible de le céder à un tiers à condition que celui-ci remplisse les mêmes conditions que vous. Vous devrez veiller dans ce cas à prévenir le voyagiste par courrier recommandé dans un délai n'excédant pas 7 jours avant la date du départ.

Quelques inconvénients à cette alternative :

  • Trouver une personne susceptible de vouloir reprendre votre voyage, qui puisse se libérer aux dates convenues et avec laquelle vous pouvez convenir d’un arrangement financier.
  • Cette cession n'efface pas votre responsabilité vis-à-vis du vendeur. Vous restez en effet solidairement responsable du solde du prix restant à acquitter.
  • Cette cession engendre généralement des frais supplémentaires, comptabilisés par le voyagiste au vu du surplus de démarches administratives. Avant de céder votre contrat, vérifiez donc au préalable quels sont les frais auxquels vous vous exposez. 

Quelles sont les garanties proposées ?

Dans quels cas l’assurance peut-elle intervenir ? Pour quels motifs ? Il faut généralement distinguer deux situations : les annulations qui précèdent le départ et celles qui interviennent en cours de voyage (= interruption).

En cas d’annulation du voyage (donc avant le début réel de son arrangement de voyage)

  • Remboursement des frais d’annulation dus suivant le contrat de voyage (excepté les frais de dossier et taxes d’aéroport qui restent généralement à charge du client).

barrièreEn cas de désistement d’un compagnon de voyage, quelles sont les personnes qui peuvent demander l’annulation du voyage ?

  • Époux et toute personne vivant habituellement dans le même foyer familial
  • Un membre de la famille jusqu’au 2ème degré (parents, grands-parents, enfants, petits-enfants, frères, sœurs, beaux-frères, belles-sœurs, beaux-fils, belles-filles, beaux-pères, belles-mères), voire jusqu’au 3ème degré selon le contrat souscrit (arrières grands-parents, arrières petits-enfants).
  • Le compagnon de voyage, inscrit et assuré en même temps que vous pour le même voyage, même sans lien de parenté.
  • Remboursement (limité à l’indemnité en cas d’annulation) des frais de modification du voyage (p.ex.: frais supplémentaires pour une chambre individuelle).
  • Remboursement du prix de location au prorata du nombre de personnes si un ou plusieurs participants ne participent pas au voyage, et que ses compagnons de voyage conservent la location. Cette indemnité est également limitée aux éventuels frais supplémentaires demandés en vue d’échanger la réservation pour une location équivalente de capacité inférieure.

En cas d’interruption du voyage (donc en cours de voyage)

  • Remboursement (limité à l’indemnité en cas d’annulation) du prix du voyage et/ou de la location au prorata de la période dont le client n’a pas pu profiter (excepté les frais de dossier et taxes d’aéroport qui restent généralement à charge du client).