Perte ou vol de vos bagages si vous voyagez en avion

Si après avoir vu défiler plusieurs fois les valises de tous les passagers de votre avion et que la vôtre n’arrive pas, il semblerait que vos bagages aient été égarées ou volées !

Que faire en pareil cas ?

  • Rendez-vous au service bagage de l’aéroport et déclarez la perte de vos bagages.
  • Remplissez une déclaration de perte de bagages, en vue de débuter les recherches utiles, auprès de la compagnie aérienne responsable et gardez précieusement le récépissé qui vous sera remis (utile pour toute réclamation ou en vue de recevoir toute forme d’indemnisation, que ce soit de la part de la compagnie aérienne ou de l’assurance souscrite à titre privé).

Deux possibilités :

  • Vos bagages sont retrouvés

Perte bagage
Perte bagage

Au cas où vos bagages sont retrouvés, ceux-ci vous seront livrés gratuitement sur le lieu de vos vacances (d'où l'utilité de correctement étiqueter les bagages avec l'adresse de départ et de destination + pensez à écrire également vos coordonnées à l'intérieur de vos bagages pour que ceux-ci puissent également être identifiées au cas où l’étiquette extérieure serait arrachée). Vous avez en outre le droit de demander par courrier recommandé une indemnisation, endéans un délai de 21 jours à dater de la date prévue de livraison de vos bagages, en vue d’être remboursé des objets de premier secours que vous avez acheté en attendant l'arrivée de ceux-ci (un montant forfaitaire maximum sera d’application). Veillez dès lors à bien garder les tickets de caisse de chacun de vos achats. Sachez en outre que de nombreuses compagnies fournissent à leur client, en cas de perte de bagages, une trousse de produits et accessoires afin de vous dépanner temporairement. Le fait de recevoir un tel package ne vous empêche bien évidemment pas de demander une indemnisation au vu du préjudice subi.

  • Vos bagages sont perdus ou volés

Vous pouvez demander une indemnisation de la part de la compagnie aérienne, responsable de la perte de vos bagages. En tel cas, deux options d'indemnisation sont possibles selon qu’il s’agisse de la convention de Varsovie (maximum de +/- 23€/kg de bagage) ou de la convention de Montréal (maximum de 1300€ par bagage, sans considération de poids). Vous pouvez aisément retrouver cette information sur votre billet d’avion. Afin d’être indemnisé correctement, il est vivement souhaité de joindre à cette demande la liste détaillée des objets que vous transportiez dans vos bagages et autant que possible, la valeur de ceux-ci.

NB : Vous pouvez choisir aussi de refuser l’application de ces deux conventions et réclamer une autre indemnisation, plus en adéquation avec le préjudice que vous avez subi réellement. Il vous faudra en tel cas passer par les tribunaux. Sachez cependant qu’il vous faudra apporter de sérieux arguments, des preuves tangibles et que la procédure est longue et sans garantie de réussite).

  • Si vous avez souscrit à une assurance bagages (parfois comprise en complément d’une assistance voyage ou annulation ou via une carte de crédit), prévenez dans les plus brefs délais l’assureur (idéalement endéans les 24h à partir du moment où vous n’avez pu récupérer vos bagages) et suivez leurs instructions. Vous serez indemnisé en complément de l’indemnisation déjà perçue par le transporteur, ou éventuellement en 1ère instance (paiement par votre assurance de l’ensemble des indemnités auxquelles vous avez droit et ensuite, votre assurance se chargera de faire un recours auprès du transporteur afin de se faire rembourser ce que vous auriez dû recevoir de sa part).

Détériorations ou dommages à vos bagages

Dès le moment où vous aurez constaté les dégâts à vos bagages, il vous appartient de contacter les services compétents (service auprès duquel le transport de vos bagages a été confié). Une déclaration de dommages (dont vous garderez un exemplaire)  devra être établie, signée par les différentes parties). A cet effet, une constatation des dégâts devra avoir lieu en présence d’une personne compétente en la matière (agent du transporteur, conducteur de l’autocar, gérant de l’hôtel ou à défaut tout autre témoin neutre et impartial. Veillez également à prendre des photos des dégâts à vos bagages.

Perte ou vol de vos bagages si vous voyagez en train (ou en bateau)

Généralement, ces sociétés ne prennent pas en charge vos bagages. Lors d’un trajet en train (ou en bateau), le voyageur est donc seul responsable de ceux-ci. Toutefois, certaines compagnies de chemin de fer (ou maritime) peuvent proposer un tel service, moyennant paiement d’un supplément lors de l’embarquement. En tel cas, le client se trouve dans la même situation que lors d’un voyage en avion (= possibilité d’obtenir une indemnisation en cas de vol ou perte des bagages s’il y a indubitablement une faute de leur part).

Perte ou vol de vos bagages (hors moments où ceux-ci sont confiés à un transporteur)

En cas de perte de vos bagages, la faute ne peut qu’être imputée au client et sauf mention contraire dans le contrat d’assurance, le client ne pourra prétendre à aucune forme d’indemnisation. En revanche, en cas de vol, l’assurance bagages pourra intervenir selon les conditions prévues au contrat d’assurance. Dans tous les cas, il conviendra :

  • De faire une déclaration de vol auprès des autorités locales compétentes (la police généralement)
  • De prévenir aussitôt les personnes concernées (transporteur, hôtel, société d’autocar, …)

A savoir :
Même si vous avez souscrit à une assurance bagages distincte, sachez que l’indemnisation, qui vous sera versée en cas de sinistre, sera limitée selon les termes du contrat et que de nombreux cas d’exclusions sont généralement aussi prévus dans celui-ci. C’est ainsi que plusieurs types d’objets, tels que l’argent liquide, les bijoux, les objets fragiles ou le matériel électronique, ne sont pas couverts. Il est donc souhaitable que le voyageur prenne les précautions nécessaires afin de limiter autant que possible l’éventualité d’un vol ou d’endommagement (en les laissant dans le coffre de l’hôtel, ou en les prenant avec lui dans les bagages à main dans l’avion, …). A défaut de pouvoir prendre ces précautions, sachez qu’il existe des contrats d’assurance spécifiques pour chaque type de situation (mais ceux-ci sont souvent fort onéreux).