Où souscrire une assistance dépannage ?

Souscrire à une assistance
Souscrire à une assistance

est-il possible de souscrire à une assistance dépannage, en cas de panne ou accident ?

La première question à se poser est de savoir si vous n’êtes pas déjà valablement assuré quelque part, notamment via votre assureur RC Auto (garantie légalement obligatoire dès le moment où vous circulez avec un véhicule motorisé).
Il convient donc au préalable de vérifier dans votre contrat assurance auto si une telle garantie n’est pas comprise déjà aux côté des prestations normales de la garantie RC Auto (inclus automatique dans le prix auprès de certains assureurs).

Si tel est le cas, il vous faut alors vérifier comment et de quelle manière vous êtes déjà assuré ! Et naturellement si cette couverture est suffisante et répond à vos attentes ! Il est très fréquent qu’au cas où une assistance est incluse déjà, les prestations soient limitées au strict minimum (assistance en cas d’accident uniquement et non en cas de panne, non-octroi d’un véhicule de remplacement, assistance limitée à la Belgique, exclusions fréquentes, …) et qu’en définitive cette assistance soit donc tout à fait insuffisante.

Il vous faut donc généralement, pour être assisté efficacement et suffisamment, souscrire à un contrat distinct d’assistance dépannage.

Vous pouvez souscrire une assistance:

Auprès de votre assureur auto.

En complément de votre garantie RC Auto ou omnium, la plupart des compagnies d’assurance auto, dans le but d’offrir un service optimal à leurs clients et de les fidéliser, proposent de souscrire à une assistance dépannage complémentaire.

Directement auprès d’une société d’assistance, sans intermédiaire.

Les possibilités de personnalisation sont dans ce cas plus vastes et les services offerts souvent plus complets.

Auprès de votre banque.

Qui outre les traditionnels produits financiers, peut également vous proposer des produits d’assurances ou dépannage.

Auprès de la marque automobile de votre véhicule.

Auprès des concessionnaires généralement, sachant qu’à l’achat d’un véhicule neuf, une assistance sera généralement offerte pendant la durée de la garantie légale (soit 2 ans), ou même davantage.

Auprès de tout autre organisme ayant un intérêt pour le secteur automobile.

A savoir :
Sachez dans tous les cas, que les prestations sont quasiment toujours assurées par les plus grandes et renommées compagnies d’assistances en Belgique (ou l’un de ses prestataires attitrés), même si parfois, notamment dans le cadre de la diversification des services, vous aurez souscrit à une assistance portant une autre dénomination (ex : les prestations de Total Assistance sont en réalité délivrées par Touring Assistance).

Dans le but de diversifier ses activités et fidéliser ses clients, de plus en plus d’acteurs du secteur automobile proposent à leur clientèle des services d’assistance. Citons notamment à titre d’exemple certaines marques de station-service (Esso, Q8 ou Total p.ex.) ou certaines fédérations automobiles (Royal Automotive Club of Belgium p.ex.).

Voici les compagnies d’assistance auto les plus connues en Belgique :

Quand souscrire à une assistance ?

Quand est-il nécessaire de souscrire à une assistance dépannage pour votre véhicule ? Autrement dit, mon véhicule risque-t-il, un jour, de devoir être dépanné ? Pourquoi serait-t-il dépanné ?

Contrat

  • Une panne ou un accident sont deux évènements que l’on ne peut décemment pas prévoir ! Ce sont des évènements que l’on aimerait bien pouvoir éviter mais qui arrivent tout de même …

Cela arrive même aux meilleurs conducteurs et même si vous avez respecté scrupuleusement le carnet d’entretien de votre véhicule. Chacun de nous peut avoir un accident, un jour ou l’autre, que ce soit dû à une distraction de notre part ou à celle des autres automobilistes sur lesquels vous n’avez pas d’emprise ! A  tout moment, votre véhicule peut connaître un problème mécanique, même si celui-ci est neuf, d’autant que les nouvelles voitures sont au jour d’aujourd’hui de plus en plus souvent truffées de nouvelles technologies, qui facilitent notre vie mais complexifient aussi les réparations …

Avoir son véhicule immobilisé n’est pas une situation souhaitable mais si cela devait se produire, vous seriez inévitablement nerveux face à cette situation incommodante et à laquelle vous n’avez pas l’habitude. Vous risquez de vous énerver, de paniquer, d’être angoissé et cela n’est évidemment pas bon pour votre santé.

Vous vous poserez beaucoup de questions :

  • Que dois-je faire ?
  • Qui puis-je appeler ?
  • Que faire avec ma voiture ?
  • Comment vais-je rentrer chez moi ?
  • Comment vais-je poursuivre ma route ?
  • Comment vais-je à présent me déplacer ?

A vérifier :
Pensez à vérifier au préalable que vous n’êtes pas déjà assuré pour ce type de prestation ! IL n’est en effet pas rare que l’on soit déjà assuré, sans véritablement le savoir. Via votre contrat d’assurance RC Auto, via votre concessionnaire en cas d’achat d’un véhicule neuf (pendant les 2 premières années, une assistance est généralement offerte), votre carte bancaire, … Si tel est le cas, vérifiez quels sont les conditions quant aux prestations fournies. Dans le cas de contrat d’assistance « offert », il n’est en effet pas rare que les prestations soient très limitées ou que les exclusions soient trop nombreuses ou contraignantes.

Combien tout cela va-t-il me coûter?

Toutes ces questions peuvent être évitées en souscrivant à un contrat d’assistance. Au cas où votre voiture était immobilisée, vous seriez alors pris en charge efficacement et rapidement ! Vous sauriez pertinemment bien les prestations auxquelles vous avez droit et comment le processus d’assistance va se dérouler. Bien évidemment, cela a un coût mais vous aurez la tranquillité d’esprit en prenant chaque jour la route et vous éviterez bien des tracas, notamment émotionnellement !